NOS VALEURS

Tous les membres et intervenants de l’association partagent ces valeurs :

  • La qualité relationnelle. Nous pensons qu’aucune démarche de changement n’est possible sans avoir d’abord installé une bonne qualité relationnelle. Nous y sommes attentifs dans chacune de nos interventions.
  • La foi dans le potentiel d’adaptation. Nous pensons que chaque personne dispose des ressources et de la capacité pour trouver de nouvelles solutions pour sortir des difficultés. Le travail sur cette capacité d’adaptation est au cœur de nos interventions.
  • Le respect absolu du point de vue des personnes. Nous considérons les valeurs de nos clients et leur « réalité » comme des ressources sur lesquelles nous nous appuyons. Ceci implique :
    • L’absence de jugement. Quelles que soient la particularité ou l’intensité des symptômes ou des comportements sur lesquels nous travaillons, notre approche est toujours non-jugeante,
    • Le refus de tout étiquetage et de toute stigmatisationNous ne considérons jamais nos patients comme « malades », mais en souffrance dans une situation donnée. Nous refusons de partir d’une vision normative de ce qu’est « une personne équilibrée » ou « un couple réussi », un « bon » patron, un élève « modèle » ou encore « une famille normale ».
    • Le refus de toute interprétation. Nous pensons qu’interpréter les faits revient à travailler sur une réalité différente de celle vécue et rapportée par la personne qui vient nous voir. Notre approche repose sur une compréhension fine du problème et non pas sur l’interprétation de ce qui nous est dit. A partir du moment ou nous interprétons, nous prenons le risque de trop travailler sur notre point de vue et pas assez sur celui de la personne qui est venue nous voir.  Nous perdons en qualité d’information ce qui peut freiner l’efficacité de l’intervention.
  • La responsabilisation et l’autonomisation. Il est plus efficace de positionner les personnes qui viennent nous voir comme acteurs de leur changement. Nous les considérons comme des personnes qui rencontrent, dans un contexte donné, des difficultés ponctuelles qu’elles n’arrivent pas à solutionner mais pas comme « ayant besoin d’aide, de protection ou d’accompagnement ». Dans chacune de nos interventions, nous essayons d’ouvrir l’éventail des choix possibles de nos clients afin qu’ils exercent au mieux leur liberté de pensée et d’expression.
  • Une exigence élevée de compétence et d’efficacité. Les difficultés que rencontrent nos patients sont trop sérieuses pour que nous les prenions à la légère. Tous nos intervenants ont suivi une formation de haut niveau et ont une longue expérience de la résolution de problème, qui leur a permis de développer souplesse et créativité dans différents environnements. Ils sont supervisés et actualisent leurs connaissances en permanence.

 NOS PRINCIPES D’INTERVENTION

Pour répondre au mieux à vos attentes, l’association décline ces valeurs en appliquant les principes d’interventions suivants :

Nous travaillons sur les interactions

  • Nous privilégions toujours le travail sur les interactions à celui sur les individus, ce n’est donc pas l’individu qui a un problème. Nous refusons toute forme de mise en cause individuelle définitive et enfermante.
  • Nous pensons que l’individu est à la fois le moteur et le résultat de ses interactions, avec lui-même, avec les autres, avec le monde en général. Le comportement observé, aussi excessif voire pathologique qu’il paraisse, n’est que le produit d’une adaptation personnelle à un contexte, qui s’appuie sur des apprentissages antérieurs depuis la naissance. Nous allons donc chercher à comprendre la façon dont la personne s’adapte à la situation.
  • Le problème est le plus souvent constitué des comportements mis en place pour tenter de résoudre le problème initial. L’ensemble de l’intervention consiste à identifier puis bloquer ces comportements inefficaces, à travailler sur les pensées et émotions qui poussent la personne à réagir d’une manière qui alimente involontairement le problème.

Nous travaillons sur ce qui fait problème, du point de vue du client

  • Dans un premier temps, nous passons beaucoup de temps à bien définir le problème et comprendre la manière dont il fonctionne. Nous utilisons pour cela une grille modélisée de questionnement constituée de 6 étapes précises. S’appuyant sur des prémisses solides, affinés depuis plus de 50 ans, la démarche est bien cadrée, systématique.
  • Nous visons un changement effectif, concret et mesurable et non pas une simple prise de conscience du problème. Nous définissons très précisément, souvent dès le premier entretien, quel est le résultat attendu et quels seront les indicateurs concrets de changement.

Nous recherchons la plus grande efficience de manière pragmatique

  • Notre approche est stratégique parce que le thérapeute réfléchit aux moyens de modifier le problème plutôt que de se borner à tenter de le comprendre. Nous pensons qu’il est possible de parler de ses problèmes à autrui pendant des années sans que rien ne change : un changement ne surviendra que si l’on fait quelque chose. Tout ce que nous mettons en place, toutes nos techniques d’interventions tendent vers une finalité unique : la résolution du problème. 
  • Notre approche est pragmatique parce que nous ne travaillons pas selon des protocoles préconçus mais nous procédons par autocorrection permanente à partir des informations sur le résultat des actions entreprises (Feedback), en utilisant diverses techniques de changement. Nous n’avons pas de procédure définie, de recette magique. Tout dans notre approche est guidé par l’objectif et corrigé en fonction des informations reçues en retour.
  • Nous recherchons en permanence la plus grande efficience,c’est-à-dire les meilleurs résultats possibles dans les délais les plus brefs. L’intervenant fait tout son possible pour faire disparaître le problème ou pour permettre à la personne de mieux le supporter au point de ne plus s’en plaindre.
    • Nous ne travaillons pas sur une logique d’accompagnement qui s’étale dans le temps mais sur une logique d’intervention minimale.
    • Nous mobilisons toutes les ressources utiles à la résolution du problème. Nous nous appuyons par exemple sur les personnes de l’entourage qui ont envie ou intérêt à ce que le problème évolue positivement.
    • Nous choisissons les modalités qui vont produire des changements concrets et durables
    • Lors de la dernière phase de nos interventions, nous vérifions qu’il n’y a pas de rechute ni d’apparition d’autres symptômes.